Du gallo dans la vie associative ?

La Charte « du Galo, dam Yan, dam Vèr ! » est un moyen pour les associations de montrer leur implication en faveur de la langue gallèse. Trois niveaux d’engagement sont proposés et il appartient à chaque association de trouver la forme la mieux adaptée à sa situation et l’évolution qu’elle est en mesure d’envisager. Dans tous les cas, l’Institut de la langue gallèse vous accompagne dans votre démarche.

Niveau 1 – Le galo nous haite – On aime le gallo

Les associations qui signent la Charte au niveau 1 s’engagent à une présence minimale de la langue gallèse dans leur activité. Pour cela, 3 actions minimum seront à mettre en place, dont 1 dans chacune des thématiques suivantes : Afficher-Communiquer, Former-Informer et Soutenir-Accompagner.

Niveau 2 – Nen caoze galo – On parle gallo

Les associations qui signent la Charte au niveau 2 s’engagent sur la possibilité de proposer un service au public en langue gallèse. Elles disposent d’au moins une personne au service du public en capacité d’échanger avec son interlocuteur. Ici, 6 actions minimum seront à mettre en place, dont 1 dans chacune des thématiques suivantes : Afficher-Communiquer, Former-Informer et Soutenir-Accompagner.

Niveau 3 – Nen tarvâille en galo – On travaille en gallo

Les associations qui signent la Charte au niveau 3 s’engagent sur l’utilisation du gallo comme la langue, ou l’une des langues de travail ou de communication utilisée par la structure. 9 actions minimum sont à mettre en place, dont 2 actions dans chacune des thématiques suivantes : Afficher-Communiquer, Former-Informer et Soutenir-Accompagner.