La charte Du Galo, dam Yan, dam Vèr ! a pour but la mise en œuvre d’actions en faveur de la langue gallèse, de son usage et de sa visibilité dans la vie quotidienne des bretons. Ce dispositif s’inspire de ce qui existe pour d’autres langues minorisées de France : pour le basque, Bai Euskarari, pour l’occitan, Òc per l’occitan, pour l’alsacien Ja fer unseri Sproch, pour le breton, Ya d’ar brezhoneg, porté par l’Office public de la langue bretonne. La charte s’adresse aux villes, communes, EPCI et autres collectivités territoriales. Elle s’adresse également aux associations et aux entreprises à travers sa déclinaison le Label « Du Galo, dam Yan, dam Vèr ! ».

Elle vise la valorisation des réalisations menées. Trois niveaux d’engagement sont proposés et une vingtaine d’actions rédigées permettent d’inclure progressivement le gallo dans son quotidien. Il appartient à chaque structure de découvrir la forme la mieux adaptée à sa situation (contexte de travail, champ de réflexion, d’exercice) et l’évolution qu’elle est en mesure d’envisager.

S’impliquer en faveur du gallo

Pour les signataires qui ont déjà adhéré à la charte, donner à cette langue bretonne une place dans la vie communale s’inscrit dans une démarche de « travail sur l’identité territoriale ». Ils s’accordent sur le fait que le gallo crée un lien particulier entre ses locuteurs, un lien de cœur, un lien intergénérationnel.

Communes et collectivités

Associations et entreprises

Carte des structures engagées en faveur de la charte et du label