La charte Du Galo, dam Yan, dam Vèr ! a pour but la minze en pllace d’ajiries pour le galo, de son uzaije et de sa vayabletë long du temp pour les Bertons. Ét une menée qhi retire ao qai q’a déja të enterprinz pour d’aotr langues minourizées de France : pour le basqe, Bai Euskarari, pour l’occitan, Òc per l’occitan, pour l’alsacien Ja fer unseri Sproch, pour le berton, Ya d’ar brezhoneg, touchée par l’Ofice publlique du Berton / Ofis Publik ar Brezhoneg. La charte ét pour les viles, les comunes, les EPCI et les aotr colectivitës teritoriales. Ol ét pour les souétes et les enterprinzes etout o l’Etiqhette « Du Galo, dam Yan, dam Vèr ! ».

La charte ét pour mettr en biao le qai enterprinz. Y a traez liviaos d’engaijement possibl et une vintaine d’ajiries ecrites. O cela, nen peut empliyer le galo a petite fai long du temp. Chaqe tenement ét libr de faire ela a son amain. Ét a lu etout de vaer pour la sieute.

S’engaijer pour le galo

Pour les siens q’ont sinë la charte déjà, cant q’ils donent sa pllace ao galo den la vie de la comune, la montr lou dessin d’engaijement d’« ouvraijer sur l’identitë du payiz ». Ils sont d’assent pour dire qe le galo fait du lian entr le monde qi le caozent, un lian du qheur, un lian entr les jieunes et les anciens.

Comunes et colectivitës

Souétes et enterprinzes